Les indices européens très fortement en baisse avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice phare CAC 40 a terminé la séance de mercredi en hausse de 1,00% à 4171,58 points, dans un volume d’échanges nourri de 3,6 milliards d’euros.

Les indices européens très fortement en baisse avant l’ouverture

Sur les autres places en Europe, le rebond a été généralisé puisque le DAX30 a pris +0,92%, le FTSE100 a gagné +0,73% et l’Eurostoxx50 +1,18%.

Aux Etats-Unis, les indices ont terminé la séance en légère baisse ; le S&P500 et le Nasdaq Composite se sont repliés de -0,18%, le Dow Jones a perdu -0,20%.

Du côté des statistiques, nous avons eu hier le taux de chômage au Royaume-Uni qui a été publié à 5% contre un consensus à 5,1% (Bloomberg). Aux Etats-Unis, les stocks de pétrole étaient attendus en repli de de -2,260 millions de barils mais sont parus supérieurs à +786 milliers de barils. L’indice des prix à la production (IPP) a été publié en progression de +0,3% au mois de mai, conforme au consensus Bloomberg. Mais les marchés ont essentiellement été tournés vers le communiqué du FOMC au cours duquel Janet Yellen a annoncé que la FED ne rehaussera pas ses taux directeurs au mois de juin, actuellement à 0,5%. Sur le plan économique, la président de la Réserve Fédérale américaine a évoqué une croissance fragile et une conjoncture relativement maussade. La possibilité de deux hausses de taux en 2016 a été moins fortement affirmée.

Cette nuit, la Banque Centrale du Japon a annoncé des taux d’intérêts inchangés, à -0,10%. Ce matin à 9h30, le Banque Nationale Suisse communiquera également sur ses taux, prévus inchangés à -0,75%. À 10h30 au Royaume-Uni paraîtront les ventes de détail, prévues en hausse mensuelle de +0,2% en comptant l’automobile et à +0,3% en excluant cette catégorie de biens. À 11h00 nous aurons l’indice des prix à la consommation (CPI) pour la zone euro en glissement annuel, attendu en baisse de -0,1% (consensus Bloomberg).

Cet après-midi, à 13h00 la Banque Centrale anglaise (BoE) devrait garder ses taux directeurs inchangés pour le mois de juin (consensus Bloomberg à 0,5%). Aux Etats-Unis à 14h30 seront publiés les demandes d’allocations chômage au 10 juin (consensus Bloomberg à 270 000), l’inflation (CPI) attendue à 1,1% en glissement annuel (Bloomberg). Les salaires hebdomadaires moyens en glissement annuel seront également publiés, précédemment en hausse de +1,3%.

Sur les secteurs européens, la hausse a été unanime. Les plus fortes progressions ont été réalisées par les valeurs des matériaux de base (+3,65%), le secteur de la vente au détail (+1,75%) et les media (+1,44%). Les hausses les plus modérées ont été observées sur les foncières (+0,48%, la santé (+0,49%) et les services financiers (+0,55%).

Sur le palmarès du CAC 40 hier, Vivendi était en tête de liste avec une progression de +3,98%, suivie par LafargeHolcim (+2,60%) et Schneider Electric (+2,14%). Les plus fortes baisses étaient modestes et ont concerné Michelin (-0,80%), Renault (-0,26%) et AXA (-0,13%).

Les changements de recommandation des analystes étaient les suivantes.

Pour l’ensemble du secteur européen de la construction, Credit Suisse a débuté le suivi avec un biais à « surpondérer ».

Sur Pernod Ricard, Goldman Sachs vise à présent 113 euros en ajouté la société à sa liste de valeurs préférées. La banque d’investissement américaine est passée sur Gemalto de « vendre » à « neutre » en rehaussant sa cible de 5 euros, à 58 euros.

Pour ce qui est de Danone, Barclays a maintenu son avis à « surpondérer » avec un objectif de cours à 67 euros. Sur le même titre, Goldman Sachs est resté sur « vendre » en visant 53 euros contre 52 précédemment, et Oddo Securities est passée de « alléger » à « neutre ».

Enfin, sur Zodiac Aerospace, JP Morgan est restée à « neutre » en passant son objectif de 18 à 20 euros. Natixis a pour la même société relevé son avis de « alléger » à « achat ».

Sur le marché des changes, l’euro a gagné +0,45% face au dollar américain et valait 1,1260$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.