Le rebond du pétrole et les bons résultats trimestriels portent les marchés

La Bourse de Paris poursuit sa lancée entamée depuis le début de la semaine, en inscrivant un plus haut annuel.

Le rebond du pétrole et les bons résultats trimestriels portent les marchés

A 12h45, l’indice CAC 40 est en hausse de +1,00% à 4550 points, dans de forts volumes de 1,4 milliards d’euros.

En Europe, les autres places boursières rebondissent. Le Dax 30 reprend +2,24%. À Londres, le Footsie progresse DE +0,31% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de +1,39%.             

Les marchés européens sont portés ce matin par la reprise des cours du Brent pour la première fois en cinq séances, malgré l’échec de l’accord sur le gel de la production entre pays producteurs, lors de la réunion de DOHA. Un désaccord contrebalancé par la grève des employés du secteur pétrolier au Koweït, pour la troisième journée consécutive. Par conséquence, et selon la presse, la production du pays est réduite à 1,1 million de barils par jour, contre 2,8 millions en temps normal.

Ce matin, les cours du Brent sont dans le vert. Le Brent de la mer du Nord gagne +1,84% à 43,70$. Le WTI américain progresse de +1,12% au-dessus des 40,40$.

En Asie, les principaux marchés financiers ont clôturé à la hausse. L’indice japonais, Nikkei 225, a rebondi de +3,68%, effaçant ainsi la totalité des pertes accusés la veille. Même scénario pour le Hang Seng qui s’est apprécié de +1,10%. En Chine, le Shanghai Composite a repris +0,30%.

Du point de vue macroéconomique, le sentiment des investisseurs allemands s’est nettement amélioré en avril.  L'Indice allemand « Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung (ZEW) » qui évalue les perspectives économiques sur six mois est ressorti à 11,2 points, contre 4,3 en mars. Les analystes tablaient sur un consensus de 8 points.

Du côté des statistiques, nous suivrons cet après-midi à 14h30, les chiffres relatifs à la variation du nombre de nouveaux permis de construction délivrés par le gouvernement américains, attendues à 1,2 millions.

Du côté des valeurs, L’Oréal, Publicis et Danone signent les plus fortes hausses à la mi-séance, portées par des résultats trimestriels au-delà des attentes. Les trois valeurs progressent respectivement de +4,77% à 168,15€, 4,18% à 64,82€, et +4,03% à 64,83€

Du côté des baisses, le secteur des télécommunications est le plus touché avec Bouygues et Vivendi qui arrivent en tête dans le rouge de l’indice CAC 40. Bouygues recule de -1,69% à 30,51€, et Vivendi abandonne -1,10% à 18,44€. LafargeHolcim suit le mouvement et baisse de -0,45% à la mi-séance.

Sur le marché des devises, l’euro poursuit sa hausse face au dollar et progresse de +0,16 à 1,1331 USD.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.