Les marchés terminent en baisse, l’Europe sous-performant les Etats-Unis

Le lendemain d’une baisse de plus de -2%, la Bourse de Paris consolide à la mi-séance dans de volumes faibles chiffrés à 970 millions d’euros.

Consolidation générale dans l’attente des minutes de la FED

A 12h30, l’indice CAC 40 est en hausse de +0,25% à 4441,55 points.

Les autres places européennes consolident à leur tour. Le Dax 30 abandonne -0,34%. À Londres, le Footsie progresse de +0,52% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de +0,07%.

Dans le sillage de la remontée des cours du pétrole brut, les places boursières européennes reprennent des couleurs. En effet, après une forte baisse entamée vendredi dernier, le Brent de la mer du Nord progresse ce matin de +2,43% à 38,79$ et le WTI américain de +1,26% à 36,95$. Les cours de l’or noir ont bien accueilli les déclarations du gouverneur du Koweit. Ce dernier a confirmé que les pays membres et non membres de l’Opep pourraient se mettre d’accord sur un gel de la production en dépit de la volonté opposée de l’Iran. Par ailleurs, les stocks hebdomadaires de brut ont baissé aux Etats-Unis, d’après les chiffres de l’American Petroleum. Ils sont ressortis à 4,3 millions de barils, premier repli depuis le 5 février, ce qui constitue un autre facteur de soutien des cours du brut.

Du côté des marchés asiatiques, la majorité des places boursières a inscrit une faible variation. L’indice japonais, Nikkei 225, a baissé de -0,11%. En Chine, le Shanghai Composite a reculé de -0,08%. Le Hang Seng a quant à lui progressé de +0,22%.

Du point de vue macroéconomique, si Janet Yellen était rassurante sur le rythme des hausses des taux aux Etats-Unis, certains membres du FOMC ont exprimé un avis défavorable vis-à-vis de ce ralentissement en dépit des difficultés économiques mondiales. Les « minutes » du conseil de politique monétaire de la FED seront publiées à 20h00. Ce rapport devrait donner plus d’explications sur les discussions au sein du FOMC, et aurait sans aucun doute un impact direct sur les marchés.

Du côté des statistiques, la production industrielle allemande est ressortie en repli de -0,5% contre des attentes de baisse -1,8%, pour le mois de février.

Cet après-midi, nous suivrons à 16h30, la variation des stocks de pétrole brut répertoriée par l'Administration de l'Information sur l'Energie est attendue à 3,150 millions de barils.

Du côté des valeurs, Technip signe la plus forte performance, portée par les cours du pétrole, avec +1,56% à 46,81€. Sanofi suit le mouvement et s’apprécie de +1,29% à 73,19€. Bouygues reprend + 1,18% à 29,56€, après avoir perdu -20,55% en une semaine.

Du coté des baisses, Peugeot accuse la plus forte baisse de l’indice parisien en abandonnant de -1,75% à 13,47€. LafargeHolcim recule de -1,75% à 41,78€ suivie par Solvay qui perd -1,15% à 83,22€.

Sur le marché des devises, l’euro est en baisse face au dollar -0,34% à 1,1345 USD.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.