Rapide bilan annuel

Les marchés actions européens débutent l'année 2016 sur une note négative, le CAC 40 cédant -2,78% à 4508,54 points à la mi-séance.

Les Bourses européennes débutent 2016 dans le rouge

A deux heures de l'ouverture de Wall Street, le volume avoisine 1,5 milliard d'euros.

Cette chute intervient suite au décrochage de près de 7% des Bourses chinoises alors que le secteur manufacturier continue de se dégrader. Parmi les places boursières voisines, le DAX allemand baisse pour sa part de -3,67% et l'Euro Stoxx 50 de -2,87%.

La publication des indicateurs PMI au sein de la zone euro n'est pas parvenue à inverser la tendance, bien que le PMI Composite ait marqué un plus haut de 20 mois à 54,5 points. Plusieurs chiffres seront surveillés cet après-midi aux Etats-Unis, notamment l'indice ISM Manufacturier (16h) et les dépenses de construction (16h).

Du côté des valeurs, le secteur de l'automobile (-3,65%) est particulièrement affecté par ce contexte, à l'instar de Renault (-3,4% à 89,88€), Valeo (-3,39% à 138,35€), Michelin (-3,09% à 85,28€) et Peugeot (-3% à 15,77€).

ArcelorMittal (-6,30% à 3,661€) et Lafarge Holcim LTD (-4,77% à 44,66€) signent toutefois les deux plus fortes baisse du jour, suivies de près par les géants du luxe Kering (-4,66% à 151,40€) et LVMH (-4,56% à 139€).

Les secteurs de l'assurance (-3,80%) et de la banque (-3,20%) sont également attaqués, avec Axa (-4,34% à 24,23€), Société Générale (-3,20% à 41,24€), Crédit Agricole (-2,75% à 10,59€) et BNP Paribas (-2,59% à 51,15€).

Seules deux des composantes de l'indice français parviennent à gagner du terrain à savoir Bouygues (+1,79% à 37,24€), sur fond de rapprochement avec Orange, et Alcatel-Lucent (+0,91% à 3,643€) alors que Nokia a officiellement pris le contrôle de la majorité du capital. Au terme de son OPE, l'équipementier télécoms finlandais détient près de 79% du capital et des droits de vote d'Alcatel-Lucent.

Hors CAC 40, Air France-KLM (+3,70% à 7,28€) évolue à contre courant de la tendance générale, dopé par le relèvement de recommandation de BOFA-Merrill Lynch. A l'opposé, Vallourec (-6,29% à 8,059€) fait l'objet de dégagements marqués, poursuivant sur son exécrable parcours de 2015 (-60%).

Du côté des matières premières, l'once d'or (+1% à 1071,6$) et le baril de brent (+1,42% à 37,79$) sont pour l'heure en hausse.

Sur le marché des devises, la monnaie unique européenne s'apprécie face au dollar américain (+0,54% à 1,091$), ainsi que face à la livre sterling (+0,38% à 0,939$) et au dollar australien (+1,69% à 1,5148 AUD) mais recule face au yen japonais (-0,68% à 129,70 JPY).

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.