Draghi déçois, les marchés chutent et l’euro grimpe

Draghi déçois, les marchés chutent et l’euro grimpe

Draghi n’a pas livré la surprise attendu

La BCE a réduit le taux de dépôt de 10pb de -0,20% à -0,30%. Le consensus était également à 10pb, mais le marché des taux d’intérêts impliquait une baisse d’au moins 14.5pb, donc plutôt décevant sur ce front. La BCE va également étendre son programme d'assouplissement quantitatif de 6 mois jusqu’au minimum Mars 2017. Toutefois le marché attendait aussi une augmentation du programme d’achat d’actifs de 60 milliards par mois à 70 milliards. Clairement les investisseurs, habitués à un Draghi qui surprend les marchés, sont déçus conduisant les marchés boursiers à la baisse et l'euro à la hausse, du moins sur le court terme.

Néanmoins, l'extension du QE représente 360 milliards d’euro, ce qui n’est pas rien et devrait être favorable aux marchés actions sur le plus long terme. La hausse du différentiel de taux continuera quant à lui de peser sur la monnaie commune à l'avenir. En outre, Draghi a encore quelques munitions pour augmenter son programme d’achat à un stade ultérieur.

Qu'est-ce que cela signifie pour la BNS et le Franc?

Comme nous l'avons vu plus tôt cette semaine avec le PIB et les chiffres de vente au détail, l'économie suisse reste lugubre principalement due aux exportations qui continuent de souffrir du franc fort. Bien que le taux négatif a contribué à l’affaiblissement du franc face au dollar, à la livre, ou encore au yuan, tous proches des niveaux d’avant taux-plancher, la priorité pour la BNS reste l’EUR/CHF qui se trouve toujours 8% sous l’ancien taux plancher de 1.20.

Les mesures de la BCE mettent évidemment la pression sur la BNS qui se réunira le 10 décembre. Jordan avait déjà préparé les marchés au cours des dernières semaines, mentionnant que la banque a besoin de garder un différentiel de taux d'intérêt afin d'affaiblir le CHF. Le taux négatif semblait également plus efficace que les interventions de changes, gardant les investisseurs en quête de valeur refuge à quai. Par conséquent, nous devrions nous attendre à de nouvelles baisses de taux de la BNS; le premier probablement à venir la semaine prochaine. Afin de maintenir le différentiel, Jordan devra baisser le taux d’au moins 10 pb de - 0,75% à -0,85%.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.