L'attentisme a une nouvelle fois été de mise avant la BCE

La Bourse de Paris se stabilise (+0,15%) à 4687,88 points dans un volume de 1 milliard d’euros.

Les marchés se stabilisent avant le discours de Mario Draghi

L’indice parisien est statique en attendant la décision de la politique monétaire de la BCE et plusieurs publications de résultats.

Ailleurs en Europe, le Dax (+0,15%), le Footsie Londonien (-0,17%) et l’Eurostoxx 50 (+0,10%) se stabilisent.

Du point de vue macroéconomique, la décision de la politique monétaire de la Banque centrale européenne sera publiée à 13h45, suivie par la conférence de presse du Président Mario Draghi.

Alors que le maintien du taux semble être déjà intégré par la majorité des intervenants, les projections sur l’économie et la question du renforcement de l’actuel programme de rachat d’actifs sera suivi de très près.

A noter que Mario Draghi avait évoqué un possible renforcement futur lors de son dernier discours à cause d’une conjoncture économique défavorable et notamment du ralentissement marqué de l’économie chinoise.

Aux Etats-Unis, l’indice phare de la place boursière new yorkaise, le S&P 500, a clôturé en baisse de 0,58%, et cela malgré de bons résultats publiés par General Motors et l’entrée en Bourse de Ferrari à un prix de 52$ l’action.

Ce jeudi, McDonald’s, Caterpillar, 3M, Microsoft, AT&T et Amazon.com publieront leurs résultats (les trois premières avant l’ouverture de Wall Street).

Du côté des statistiques, nous suivrons outre-Atlantique le rendez-vous hebdomadaire des inscriptions au chômage. Elles sont attendues en hausse à 266 000 contre 255 000 auparavant.

Du côté des valeurs, Publicis Groupe a révisé à la baisse sa prévision de croissance organique sur l’année à 1% contre 2,1% auparavant. Le titre plonge de 9,91% à 56,25 euros.

Valeo (-1,22% à 133,50€) a publié un chiffre d’affaires en hausse de 12% au troisième trimestre.

Par ailleurs, Michelin (+0,83% à 86,36€), Vinci (-0,58% à 57,93€) et Kering (+0,96% à 153€) publieront leurs résultats trimestriels après la clôture.

Enfin, Orange (+3,89% à 14,95€) a annoncé une progression de son chiffre d’affaires et de son EBITDA au troisième trimestre, l’opérateur relève par la même occasion son objectif d’EBITDA pour 2015.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,23% à 1,1314$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.