Les marchés calent dans l’attente de la BCE jeudi

La Bourse de Paris progresse de 0,71% à 4706,78 points dans un volume de 962 millions d’euros.

Après une entame mitigée, les marchés se reprennent

L’indice parisien évolue en dents de scie à la mi-séance, dans une journée sous le signe de la prudence. Pour cause, la réunion de la BCE se tiendra demain et plusieurs entreprises publieront leurs résultats.

Ailleurs en Europe, le Dax gagne 0,43%, le Footsie Londonien progresse de 0,31% et l’Eurostoxx 50 s’apprécie de 0,32%.

Du point de vue macroéconomique, une série de réunions de politiques monétaires de Banques centrales se dérouleront dans les prochains jours. Les intervenants attendent des indications de la part de la BCE qui ouvre le bal demain.

Alors que le consensus tablait sur un renforcement du programme de rachat d’actifs, la statistique meilleure que prévu sur l’octroi de crédits aux entreprises dans la zone euro pour le troisième trimestre remet en question ce scénario.

Aux Etats-Unis, Janet Yellen annoncera le 28 octobre si elle remonte le taux directeur américain. A noter que la majorité des spécialistes estiment que ce tour de vis devrait être reporté à 2016, au regard de la prudence dont fait preuve la Présidente de la Réserve fédérale américaine.

En Asie, la baisse des exportations du pays du soleil levant a réalimenté les spéculations autour d’un renforcement des mesures de soutien par la Banque du Japon. Ipso facto, la Bourse de Tokyo, relativement à son indice phare le Nikkei, a clôturé en nette hausse de 1,91%. A noter que la décision monétaire sera annoncée à la fin du mois.

Du point de vue microéconomique, neuf entreprises du Cac 40 publieront leurs résultats d’ici à jeudi soir. Outre-Atlantique, Boeing, American Express et Coca-Cola s’essayeront au même exercice ce mercredi.

Du côté des statistiques, nous suivrons les stocks de pétrole brut hebdomadaires américains attendus à 3,5 millions, contre 7,6 millions précédemment.

Du côté des valeurs, Deutsche Bank a révisé à la baisse son objectif de cours sur Arcelor Mittal de 9,50 à 7 euros. Le titre recule de 0,17% à 5,30 euros.

Crédit Agricole (0,59% à 11,12€) se reprend malgré l’amende de près de 800 millions d’euros que le groupe devra payer afin de clore les enquêtes à son encontre. Celle-ci porte sur de possibles opérations financière réalisées des Etats-Unis vers des pays sous embargos tels que le Soudan et l’Iran.

Technicolor cède 1,19% à 6,56 euros après avoir annoncé une augmentation de capital de près de 227 millions d’euros.

Enfin, le secteur pétrolier, mal orienté en début de séance, reprend des couleurs à l’image de Technip (+1,08% à 45,54€) et Total (+1,11% à 45,05€).

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (+0,05% à 1,1353$) dans un marché attentiste avant la réunion de la BCE qui pourrait être un catalyseur.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.