Les marchés poursuivent leur progression en raison du fort rebond des matières premières énergétiques

L’indice phare de la Bourse de Paris  est resté stable hier (+0,18% à 4 675,91 points), dans un volume d'échanges modéré de 3,5 milliards d'euros.

Progression modérée au sein d'une séance peu animée

La côte parisienne a hésité sur la tendance à suivre tout au long de la séance mais a toutefois engrangé plus de 5% sur les cinq dernières, repassant même brièvement mercredi au-dessus des 4 700 points pour la première fois en un mois.

Parmi les autres marchés européens, Londres a progressé de 0,61% et Francfort de 0,23%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a terminé proche de l'équilibre à -0,05%.

En raison de la maigreur de l’agenda du jour, les investisseurs ont en outre eu peu de grain à moudre dans une séance animée par des communications de banques centrales.

Le compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne (BCE) n'a pas révélé de "grande surprise" sur les intentions de l'institution monétaire de Francfort, qui avait assuré la zone euro de son soutien en septembre.

La Banque d'Angleterre (BoE) a quant à elle laissé comme attendu son taux directeur inchangé à 0,50%, une décision prise à une large majorité dans un contexte d'inquiétudes sur la reprise économique mondiale.

Sur le plan des indicateurs, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont chuté plus fortement que prévu tandis qu'en Allemagne, les principaux instituts de conjoncture ont abaissé leur prévision commune de croissance pour le pays en 2015.

De son côté, Wall Street a monté jeudi, puisant dans une publication de la Réserve fédérale.  Le Dow Jones a pris 0,82%, le Nasdaq 0,41% le S&P 500 a avancé de 0,88%.

 Du côté des valeurs, après une journée faste mercredi, le secteur des matières premières, et tout particulièrement du pétrole, a reflué : Total a perdu 0,13% à 45,34 euros, Technip 0,28% à 49,39 euros et Maurel et Prom 1,71% à 4,31 euros.

Le secteur financier a également pesé sur la cote: Société Générale a perdu 1,30% à 41,33 euros et BNP Paribas 1,11% à 53,45 euros.

Air France-KLM a grimpé de 3,48% à 6,28 euros après avoir enregistré un trafic passagers en hausse de 1,8% en septembre, en données corrigées hors grève, à 8,3 millions de passagers, et la poursuite du développement de sa filiale Transavia en France.

EDF a finalement progressé de 0,45% à 16,85 euros. Le groupe a annoncé avoir levé avec succès 4,75 milliards de dollars d'obligations pour renforcer la structure de son bilan, dont 1,25 milliard d'obligations vertes libellées en dollars, "la plus importante" émise par une entreprise industrielle.

Sur le marché des changes, l'euro se maintenait en hausse face au dollar. Vers 08h00 ce matin à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,1290 dollar contre 1,1275 dollar jeudi vers 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.