Les marchés accueillent favorablement les propos de Mario Draghi

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a terminé en forte baisse vendredi (-2,81% à 4.523,08 points) dans un volume d'échanges étoffé de 4,3 milliards d'euros et toujours en proie aux craintes des marchés concernant la croissance mondiale, alimentées par un rapport sur l'emploi américain mitigé.

Nouvelle séance de fort repli vendredi

Parmi les autres marchés européens, Francfort a lâché 2,71% et Londres 2,44%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu 2,75%.

Le pessimisme domine concernant la croissance mondiale, en raison des craintes entourant le ralentissement économique en Chine. Il a été alimenté par le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis pour août.

Certes, le taux de chômage est descendu à 5,1% mais l'économie n'a créé que 173.000 emplois en août, un chiffre décevant pour les analystes, qui tablaient sur 217.000 nouvelles embauches.

Le rapport sur l'emploi complique également les choses pour la Réserve fédérale américaine (Fed) qui entend relever ses taux d'ici la fin de l'année et peut-être lors de sa réunion des 16 et 17 septembre.

Le CAC 40 a par ailleurs effacé sa forte hausse de jeudi et évolue désormais sous les niveaux qui étaient les siens avant le discours accommodant du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi jeudi.

Ce matin, la Bourse de Shanghai a ouvert en baisse avant de se reprendre et de repartir à la hausse, de même que celle de Shenzhen, alors que les investisseurs attendent cette semaine une série de statistiques chinoises.

La Chine a ainsi annoncé une révision à la baisse de la croissance de son PIB en 2014, réduite de 0,1 point à 7,3% contre 7,4% auparavant, dans un climat d'inquiétudes aggravées sur le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.