La Chine bouscule les investisseurs

Dans un volume plus important, estimé à 5,3 milliards d’euros, la Bourse de Paris a lourdement chuté à la clôture de mercredi à la suite de la deuxième dévaluation du Yuan par les autorités chinoises.

La Chine sème la zizanie sur les marchés !

L’indice CAC 40 a inscrit sa deuxième plus mauvaise performance depuis novembre 2011, en recul de -3,4% à 4925,43 points.

Pékin qui évoquait une action unique en début de semaine a de nouveau réduit la valeur du yuan face au dollar, la monnaie touchant un plus bas depuis l’été 2011. Les actions de la banque centrale chinoise accentuent les craintes d’une croissance qui s’essouffle en Chine et font trembler les marchés.

Ailleurs en Europe, le DAX30 a plongé de -3,27%, le FTSE100 a reculé de -1,40% tandis que l’indice plus large Eurostoxx50 a cédé -3,21%.

Du côté des valeurs, ce sont toujours le luxe et l’automobile qui pâtissent le plus de la situation. Ainsi, LVMH a fortement baissé de -5,46%, Hermès a cédé -3,91, L’Oréal -5,21% et Kering -2,52%. Côté automobile, PSA a abandonné -4,94%, Valeo -4,60% et Renault a enregistré une baisse de -3,87%.

Airbus Group a également subi de forts dégagements, pénalisé par la hausse de l’euro face au dollar.

Enfin, les valeurs liées au secteur pétrolier ont progressé contre la tendance, à la faveur d’un rebond des prix du pétrole. Technip enregistrait ainsi la seule hausse du CAC 40 à +0,72%.

Sur le plan macroéconomique, la Banque centrale européenne publiera ce jeudi le compte-rendu de la dernière réunion de son conseil des gouverneurs des 16 et 17 juillet.

Aux Etats-Unis, les marchés ont relativisé leurs inquiétudes et se sont désolidarisés des places européennes pour clôturer sans tendance marquée, malgré une séance volatile.

Le Dow Jones est resté stable en clôture à 17.402,51 points, le Nasdaq Composite a gagné 0,15% à 5.044,39 points et le S&P500 a pris 0,10% à 2086,05 points.

Quatre statistiques américaines sont au programme dans l’après-midi : les inscriptions hebdomadaires au chômage, les ventes au détail et les prix du commerce extérieur de juillet à 14h30, suivies à 16h00 par les stocks et ventes des entreprises de juin.

Suivez l'évolution du cours de l'USD/CNH avec IG. 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.