Le CAC reprend son souffle

La Bourse de Paris se reprend de très belle manière (1,07%) à 5166,91 points dans un volume de 1352 millions d’euros. L’indice parisien a effacé sa correction de la veille et prouve sa solidité. Il est notamment soutenu par le renforcement du dollar américain après les propos tenu par Dennis Lockhart, président de la réserve fédérale d’Atlanta, au sujet de la hausse des taux.

Les marchés européens se reprennent

Ailleurs en Europe, le Dax gagne 0,96%, le FTSE 100 londonien se stabilise (0,07%) et l’Euro Stoxx 50 s’apprécie de 0,77%.

Du point de vue macroéconomique, le dollar américain est au centre des discussions après les propos de Lockhart. En effet, il s’est déclaré être partisan d’une hausse des taux en septembre sauf cas de force majeure.

Ainsi, la publication vendredi prochain des chiffres sur l’emploi en juillet aux Etats-Unis, sera un indicateur important pour valider le scénario d’un resserrement monétaire.

En Grèce, la bourse d’Athènes a fini dans le rouge hier. Les investisseurs sont toujours sensibles à l’issue du feuilleton grec qui est prévu pour la fin du mois d’août. Cependant, après la forte baisse enregistrée par l’ATHEX, un grand nombre d’intervenants tablent pour un report de la conclusion des accords.

Du côté des statistiques, Eurostat a présenté le chiffre des ventes au détail de juin dans la zone euro. Elles ont baissé de 0,6% alors que les spécialistes estimaient un recul de 0,1%.

Outre-Atlantique, la balance commerciale sera présentée à 14h30.

Un peu plus tard, à 16h, l’indice du secteur non manufacturier américain du mois de juillet établi par l’ISM.

Du côté des valeurs, Société générale s’envole à la hausse (+8,29% à 48,35euros) après la publication de ses résultats. La banque a notamment enregistrée une croissance de plus de 25% de son bénéfice net au deuxième trimestre.

Par ailleurs, Vallourec recule de 1,97% à 13,69 euros. Standard & Poor’s a confirmé la note « BBB+/B » du groupe parapétrolier mais a changé sa perspective de « stable » à « négative ».

Quant au groupe pétrolier Total, le titre progresse de 1,08% à 45,13 euros grâce au rebond des cours du Brent.

De son côté, Vicat affichait des résultats semestriels décevants. Le titre cède 2,03% à 67,01€.

Finalement, Exane BNP Paribas et Barclays ont relevé leurs objectifs de cours sur plusieurs valeurs du luxe, notamment Kering (1,56% à 178,75€) et LVMH (1,58% à 173,80€).

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,28% à 1,0857$. Le marché est animé suite à l’avis tranché de Lockhart qui provoque le repli de la devise européenne.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.