Rebond technique sur les marchés

La Bourse de Paris a finalement terminé dans le vert, clôturant en petite hausse de 0,27% à 4.803,48 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,6 milliards d'euros, les investisseurs n'abandonnant pas tout espoir d'une avancée à l'issue de la réunion entre la Grèce et ses créanciers au Luxembourg.

Wall Street soutient les marchés et s'approche de ses records

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a pris 1,11% et celle de Londres 0,41%. Par ailleurs l'Eurostoxx a gagné 0,63%.

Les rumeurs sur la Grèce ont une nouvelle fois dominé les débats, en effet Berlin a voulu redonner un signe d'espoir dans la matinée en affirmant qu'un accord pouvait encore être trouvé pour éviter un défaut de paiement à la Grèce, mais quelques heures plus tard, Christine Lagarde la patronne du FMI a déclaré qu'il n'y aurait "pas de période de grâce" concernant le remboursement avant le 30 juin de l'argent que le pays doit au FMI.

Les investisseurs ont par ailleurs vite digéré les conclusions d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), publiées mercredi soir, qui n'a pas réservé de surprise puisque ses taux d'intérêt sont restés inchangés.

Du côté des statistiques, 267 000 nouvelles inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis, après une progression de 279 000 la semaine précédente.

L'indice "Philly Fed" de la Réserve Fédérale de Philadelphie, qui mesure l'activité du secteur manufacturier de la région, est ressorti à 15,2 au mois de juin après 6,7 en mai. Le consensus Reuters était fixé à 8.

Enfin, l'indice des indicateurs avancés du Conference Board américain a progressé de 0,7% en mai après déjà + 0,7% en avril ce qui est supérieur au consensus Reuters qui attendait +0,4%.

Dans ces conditions, Wall Street a terminé la séance de jeudi en nette hausse: le Dow Jones a gagné 1,00% à 18.115,84 points, le Nasdaq 1,34% à 5.132,95 points, dépassant un précédent record qui remontait au 27 mai et l'indice S&P 500 a gagné 0,99% à 2.121,24 points.

Sur le terrain des valeurs, Atos a perdu 2,08% à 66,79 euros, les investisseurs accueillant fraîchement les nouveaux objectifs du groupe pour l'année prochaine.

L'action BNP Paribas a reculé de 0,11% à 53,08 euros. La banque, ainsi que Goldman Sachs, Barclays et HSBC a conclu des accords séparés d'un montant total de près de 900 millions de dollars, pour l'abandon d'une plainte collective d'investisseurs s'estimant lésés dans le scandale de manipulation du marché des changes, de sources proches du dossier.

L'action Crédit Agricole (+0,69% à 13,07 euros) et Société Générale (+0,98% à 42,06 euros) ont annoncé leur décision de lancer le projet d'introduction en Bourse de leur filiale commune de gestion d'actifs Amundi, avec l'objectif d'une cotation d'ici la fin de l'année.

Sur le marché des changes, l'euro restait orienté à la hausse face au dollar dans un marché rendu fébrile par les difficultés des négociations sur la dette grecque.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1371 dollar - après être montée vers 16H25 GMT à 1,1436 dollar, au plus haut depuis un mois - contre 1,1335 dollar mercredi vers 21H00 GMT.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.