Le dossier grec au centre des préoccupations

La Bourse de Paris progresse timidement à la mi-séance. Au programme de la journée, le conseil des gouverneurs de la BCE et la poursuite du feuilleton grec.

Le CAC 40 progresse en attendant la BCE et la Grèce

A la mi-séance le CAC gagne 0,20% à 5014,63 points. Le DAX prend 0,45%, le Footsie perd 0,04% et l’Euro Stoxx 50 gagne 0,16%.

Du point de vue macroéconomique, aujourd’hui aura lieu le conseil des gouverneurs de la Banque Centrale européenne. Le taux directeur de la BCE sera maintenu à un plus bas historique (0,05%). A la suite, Mario Draghi, le président de l’institution, tiendra une conférence de presse.

Le dossier grec y sera certainement longuement évoqué. En effet, le feuilleton grec prend un nouveau tournant.

Hier les créanciers d’Athènes (FMI, BCE et la commission européenne) ont rédigé un projet d’accord pour éviter à la Grèce de faire défaut en obtenant une tranche d’aide financière supplémentaire de l’ordre de 7,2 milliards d’euros. Le pays doit toujours rembourser le FMI de 300 millions d’euros avant vendredi.

Cette proposition sera mise sur la table d’Alexis Tsipras aujourd’hui, qui rencontrera à Bruxelles le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Cette journée pourrait donc être décisive, tout dépend d’Alexis Tsipras qui semble toutefois hostile au fait qu’il faille accepter une proposition et non pas que ses créanciers acceptent la sienne.

Du côté des statistiques, l’indice PMI du secteur des services est ressorti à 52,8 en France en mai, un point haut de trois mois, alors que l’estimation était de 51,6. En zone euro, ce même indice est ressorti à 53,8 pourtant attendu à 53,3.

D’autre part, en zone euro les ventes au détail ont augmenté de 0,7%. Mais surtout le taux de chômage en zone euro en avril est ressorti à 11,1% contre 11,2% attendu et 11,2% en mars.

Enfin trois statistiques américaines sont prévues. L’enquête ADP Employer Service sur les créations d’emplois dans le secteur privée en mai à 14h15, la balance commerciale d’Avril pour 14h30 et enfin l’indice ISM non manufacturier de mai à 16h00. Par ailleurs, la Fed publiera son livre Beige à 20h00.

Du côté des valeurs, Gecina gagne 0,60% à 117,55€. En cause, l’annonce de l’acquisition de deux immeubles emblématiques à Paris et La Défense (le siège de PSA Peugeot Citroën et les deux tours occupées par Engie) pour un montant de 1,24 milliard d’euros.

L'action Accor prend 0,02% à 50,23€. Le groupe a annoncé son changement de nom qui devient « AccorHotels » et ouvre une plateforme de réservation en ligne aux hôteliers indépendants pour concurrencer les sites de réservation tels que Booking.

Pernod Ricard poursuit sa baisse de 0,32% à 108,50€. Suite à l’annonce de la révision des objectifs du groupe, Nomura à abaissé son objectif à 125€ contre 130€ auparavant.

Suez Environnement gagne 1,29% à 17,66€. Un accord entre le groupe et ses partenaires chinois NWS Holding et CWA a été signé. Le but est d’investir dans Derun Environnement.

Enfin, Areva prend 0,48% à 8,76€. Une réunion est prévue aujourd’hui à l’Elysée pour étudier les possibles scénarios quant au dossier avec EDF.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,31% à 1,1119$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.