Les marchés européens repartent de plus belle

La Bourse de Paris est repassée en consolidation après sept semaines de hausse d’affilée et plusieurs indicateurs reflétant une amorce de reprise dans la zone euro.

Le CAC 40 consolide, l’indice IFO en vedette

A la mi-séance, le CAC 40 perd 0,53% à 5061,11 points dans un volume d’affaires de 1,0114 milliard d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien grappille 0,10%, le Dax de la Bourse de Francfort cède 0,32% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro  0,41%.

Du point de vue macroéconomique,  la contribution centrale de l’Allemagne à l’optimisme autour de la zone euro s’est encore vérifiée ce matin avec la nouvelle progression de l’indice Ifo du climat des affaires, qui a atteint 107,9 points en mars, son meilleur niveau depuis juillet dernier. 

En France, le climat des affaires a atteint en mars son meilleur niveau depuis avril 2012, l’indicateur global calculé par l’Insee progressant de 2 points à 96. Il a augmenté de 1 point à 93 dans les services et diminué d’également 1 point à 99 dans l’industrie.

Du côté des statistiques, Pôle emploi dévoilera à 18h00 les chiffres du chômage de février. Une seule statistique américaine figure au programme de l’après-midi : les commandes de biens durables du mois dernier, à 13h30.

Du côté des valeurs, Accor lâche 2,85% à 48,07 euros.

Les deux principaux actionnaires, Colony Capital et Eurazeo, ont engagé la cession de 9,65% du capital du groupe hôtelier.

Eurazeo a annoncé avoir placé 4,7% du capital au prix unitaire de 48,75 euros, ramenant ainsi sa participation à 3,86%. Celle de Colony passe à environ 6%.

L’action Eurazeo recule de 1,84% à 65,49 euros.

A l’inverse, ArcelorMittal (+0,96% à 9,379 euros) s’installe en tête du Cac 40, dans le sillage de de son ex-filiale Aperam, qui bondit de près de 7% à Amsterdam.

Bruxelles va imposer à partir de demain des droits d’anti-dumping d’environ 24%-25% sur les importations de tôles d’acier inoxydable laminées en provenance de Chine et d’environ 11%-12% sur les produits taiwanais.

Cette décision intervient après une plante déposée en mai dernier par l’Association des producteurs européens d’acier.

Hermès International perd 0,55% à 309,50 euros.

Le sellier de luxe a vu son résultat opérationnel progresser de 7% à 1,29 milliard d’euros l’an dernier.

La marge opérationnelle a reculé à 31,5% après un record de 32,4% en 2013.

Après avoir franchi la barre des 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014, le groupe a révisé en baisse sa prévision de croissance pour 2015.

Il relève son dividende à 2,95 euros par action, contre 2,70 versé au titre de 2013 et propose un dividende exceptionnel de 5 euros par action.

Plastic Omnium abandonne 3,32% à 25,330 euros. Crédit Suisse a entamé la couverture du titre de l’équipementier automobile à « sous-performance ».

Valeo exceptée (0% à 136,40 euros), les autres valeurs du secteur plient également. 

Renault perd 0,75% à 82,45 euros, Peugeot 1,07 % à 15,22 et Michelin 0,24% à 90,86.

Airbus perd encore 1,44% à 59,44 euros au lendemain du crash de l’A320 de Germanwings dans le sud-est de la France.

Le groupe prévoit de céder un nouveau bloc de 1,38 million d’actions Dassault Aviation, représentant environ 15% du capital de la société, après avoir déjà cédé 8% du capital en novembre dernier.

L’action Dassault Aviation est suspendue de cotation à la demande de la société.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,30% à 1,0958$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.