La Bourse de Paris a soufflé

La Bourse de Paris rebondit, l’amélioration de l’activité manufacturière en zone euro alimentant l’espoir d’une reprise.

Le CAC 40 repart de l’avant, les PMI au cœur de l’actualité

A la mi-séance, le Cac 40 gagne 0,71% à 5090,23 points dans un volume d’affaires de 1,221 milliard d’euros.

Ailleurs en Europe, le Footsie londonien, qui a inscrit un nouveau pic historique à 7.064,63 points, prend 0,38%, le Dax de la Bourse de Francfort s’apprécie de 0,54% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro de 0,60%.

Du point de vue macroéconomique, dans la zone euro, l'indice PMI s'est redressé de 53,3 à 54,1 en mars, son plus haut depuis mai 2011.

En France, l'activité du secteur privé a augmenté pour le deuxième mois consécutif en mars (indice PMI à 51,7).

L'indice du secteur des services est ressorti à 52,8, après 53,4 en février. Il reste cependant au-dessus des 50, qui sépare croissance et contraction de l'activité.

L'indice du secteur manufacturier grimpe lui à 48,2 contre 47,6 en février.

C'est la Chine qui a ouvert le bal des publications avant l'ouverture des marchés européens avec une contraction de son activité manufacturière, suggérant un assombrissement persistant de la conjoncture dans la deuxième économie mondiale.

Par ailleurs, la Grèce reste sur les radars des intervenants à l’occasion de la visite du Premier ministre Alexis Tsipras à Berlin.

Athènes présentera d’ailleurs une liste de réformes à l’Eurogroupe d’ici lundi, au plus tard, a annoncé un porte-parole du gouvernement grec.

Martin Schulz, le président du Parlement européen, a quant à lui déclaré à La Repubblica qu’il s’attend à ce que la Grèce et ses partenaires européens parviennent à un accord sur une nouvelle aide d’ici une semaine.

Du côté des statistiques, au Royaume-Uni, l’inflation a augmenté de 0,3% en février, mais elle est tombée à zéro sur un an pour la première fois depuis la création de la statistique en 1989.

Deux indicateurs américains animeront l’après-midi : les prix à la consommation du mois dernier à 13h30, puis les ventes de logements neufs de mars à 15h00.

Du côté des valeurs, sensibles aux cycles économiques, les valeurs automobiles rebondissent.

Renault gagne 1,95% à 83,51 euros, Faurecia 1,10% à 40,04, Valeo 1,41% à 136,65, Michelin 0,77% à 90,24 et Peugeot 1,20% à 15,61.

La marque au lion a annoncé que le rachat d’émissions obligataires de Banque PSA Finance s’est soldé par un montant de 1,85 milliard d’euros.

A l’issue de cette opération, la dette obligataire bénéficiant de la garantie de l’Etat a été ramenée à 297 millions d’euros, contre 1,5 milliard.

Carrefour cède 0,75% à 31,64 euros.

Le géant de la distribution a annoncé la vente de 12,7 millions de ses propres actions représentant environ 1,73% du capital dans le cadre d’un placement accéléré.

Ce placement est réalisé dans une fourchette comprise entre 31 euros et le prix du marché. L’action a clôturé à 31,89 euros lundi.

Gemalto avance de 1,33% à 76,95 euros.

Le spécialiste de la sécurité numérique a été choisi par China Telecom pour le déploiement du transport NFC mobile à Shanghai et à Pékin.

Plus forte hausse du SRD, Rubis s’octroie 3,32% à 59,80 euros après avoir inscrit un record à 59,97.

Le spécialiste du stockage et de la distribution de produits pétroliers a annoncé l’acquisition d’Eres, distributeur de bitume en Afrique de l’Ouest, opération qui devrait permettre à Rubis d’améliorer significativement son profil de croissance, estime Exane BNP Paribas dans une note.

Le broker réitère sa recommandation à « surperformance » sur le titre en relevant son objectif de 67 à 72 euros.

Enfin, Eramet poursuit sa marche en avant avec un gain de 2,25% à 93,70 euros.

Le titre du groupe minier continue de bénéficier de l’envolée des importations chinoises de nickel en février.

La chute des livraisons de minerai brut rend le premier consommateur mondial plus dépendant de la production étrangère.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,35% à 1,0983$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.