Nouveau rebond spectaculaire sur les bourses mondiales

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,58% à 4 105 points dans un volume d’échanges revenu à la normale à 3,6 milliards d’euros, reprenant confiance après les récentes turbulences qui ont affecté les marchés, notamment grâce à de nouveaux espoirs autour de la BCE.

L'Europe dans le vert et Wall Street dans le rouge !

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,60% et Londres 0,43%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,57%.

Le marché parisien a démarré la séance en hausse, avant de connaître un coup de mou à la mi-journée, puis de repartir de l'avant en fin de séance.

Le marché a été encore porté par des espoirs autour d'un nouveau geste de la Banque Centrale Européenne (BCE) au lendemain d'informations de presse évoquant de possibles décisions en ce sens.

La BCE réfléchirait à aller au-delà de ses programmes de rachats d'actifs, en achetant directement sur le marché de la dette d'entreprise.

En revanche, la Bourse de New York a terminé nettement dans le rouge mercredi à l'issue d'une séance hésitante, reprenant son souffle au lendemain d'une forte progression : le Dow Jones a perdu 0,92% à 16 461 points, le Nasdaq a abandonné 0,83% à 4 382 points et l'indice élargi S&P 500 s'est contracté de 0,73% à 1 927,11 points.

Les investisseurs ont aussi été minés par l'accès de faiblesse sur le marché du pétrole, alors que le baril de WTI coté à New York est descendu à son plus bas niveau depuis juin 2012.

Les résultats d'entreprises diffusés mardi soir ou mercredi avant la séance étaient pourtant encourageants.

Les chiffres du groupe internet Yahoo! en particulier ont été bien accueillis (+4,50% à 41,99 dollars). L'entreprise a publié des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, où il a profité de l'entrée en Bourse du géant chinois Alibaba et commencé à recueillir les fruits de ses efforts dans le mobile.

Le constructeur aéronautique Boeing a lui relevé pour la troisième fois consécutive sa prévision de bénéfice annuel, après avoir dépassé les attentes grâce à une demande accrue pour les avions de ligne. Mais les investisseurs ont été refroidis par les coûts du 787 Dreamliner, qui se révelent beaucoup plus élevés qu'anticipés (-4,46% à 121,45 dollars).

Sur le marché des changes, l'euro poursuivait son recul face au dollar en cours d'échanges new-yorkais, le billet vert bénéficiant d'un indice sur l'inflation aux Etats-Unis, alors que persistent les spéculations sur la politique monétaire européenne.

Vers 21H00 GMT, la monnaie unique européenne valait 1,2643 dollar, contre 1,2714 dollar mardi soir.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.