Les marchés européens en repli avant les annonces de la BCE

La Bourse de Paris a clôturé en forte baisse de 2,81% à  4 242,67 points, marquant sa déception après des propos tenus par le président de la Banque Centrale Européenne Mario Draghi à l'issue d'une réunion de l'institution monétaire.

L’Europe termine en fort repli tandis que Wall Steet clôture inchangé

Parmi les autres grands marchés européens, Francfort a concédé 1,99%, Londres 1,69% et l'Eurostoxx 50 a chuté de 2,77%. Les Bourses de Madrid et Lisbonne ont toutes deux perdu plus de 3%.

Autour de l'équilibre à l'ouverture, le marché parisien a été hésitant tout au long de la matinée avant de s'enfoncer plus nettement dans le rouge, dans la foulée d'une conférence de presse du président de la BCE, retrouvant ainsi ses niveaux de la fin du mois d'août.

Les marchés ont été déçus par la conférence de presse de Mario Draghi, qui a donné peu de détails sur le programme de rachats d'actifs de la banque. La Banque Centrale Européenne, qui a laissé comme prévu ses taux directeurs inchangés un mois après les avoir ramené à des plus bas historiques, a juste annoncé qu'elle commencerait à acheter des obligations sécurisées mi-octobre et des titres adossés à des actifs (ABS) au quatrième trimestre.

A Wall Street, la Bourse de New York a de son côté terminé en ordre dispersé, restant sur la réserve face aux inquiétudes sur la croissance mondiale et avant le rapport sur l'emploi ce vendredi : le Dow Jones a perdu 0,02% tandis que le Nasdaq a gagné 0,18% et l'indice élargi S&P 500 est resté quasi stable, grignotant 0,01 point, à 1 946,17 points.

Parmi les valeurs, les poids lourds de la cote Total (-4,98% à 48,18 euros) et Sanofi (-3,13% à 86,07 euros) ont pesé, tout comme les valeurs bancaires. Société Générale a perdu 5,05% à 38,61 euros, Crédit Agricole 3,35% à 11,39 euros et BNP Paribas 3,48% à 50,53 euros.

Les valeurs cycliques, les plus sensibles à la conjoncture, ont également tiré le marché vers le bas. Saint Gobain a perdu 4,63% à 34,53 euros, alors qu’Arcelor Mittal reculait de 4,18% à 10,19 euros.

LVMH, qui a été à un moment soutenu par un commentaire positif d'analyste, a terminé sur un recul de 1,14% à 125,90 euros. Son rival Hermès a gagné de son côté 0,64% à 236,65 euros.

Sur le Forex, l'euro remontait légèrement face au dollar, après les annonces sans grande surprise ni précision de la Banque Centrale Européenne sur la mise en œuvre de son programme de rachats d'actifs.

 Vers 21H00 GMT la monnaie unique européenne valait 1,2667 dollar, contre 1,2624 dollar mercredi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.