La FED tire les marchés et le dollar vers le haut

La Bourse de Paris effectue une belle hausse après le communiqué de la Fed. La prudence est néanmoins de mise en ce jour de référendum en Ecosse et de déploiement du TLTRO annoncé en juin par la Banque Centrale Européenne.

Action EDF

A la mi-séance, le Cac 40 gagne 0,69% à 4 462,20 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien gagne 0,44%, le Dax de la Bourse de Francfort prend 0,92% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,79%. Le contrat future septembre sur indice Dow Jones prend 0,32%.

La Bourse de Paris poursuit son rebond jeudi matin après la confirmation par la Fed de son intention de maintenir ses taux bas pendant une « période considérable » après la fin du QE. La hausse du marché est toutefois limitée par le début des opérations de vote dans le cadre du référendum sur l’indépendance de l’Ecosse et le déploiement du TLTRO (Targeted Long Term Refinancing Operations) annoncé en juin par la BCE.

La Banque Centrale Européenne va injecter quelque 400 milliards d’euros auprès des banques éligibles. La question est de savoir quelle proportion de cette somme sera effectivement distribuée. Un chiffre élevé serait positif pour le marché. La séance risque donc d’être marquée par une forte volatilité, tant sur le front des actions que des devises, et notamment de la livre sterling.

Wall Street a salué hier soir le communiqué de la Fed par un nouveau record du Dow Jones qui a clôturé à 17 156 points. Les nouvelles projections de la Réserve fédérale montrent cependant que le rythme de hausse des taux risque d’être plus rapide que prévu dans les estimations précédentes.

En Ecosse, les bureaux de vote sont ouverts depuis 8h00 et fermeront à 23h00 (heure de Paris) et les résultats seront annoncés district par district en début de matinée vendredi. Une victoire du oui ouvrirait une longue période d’inconnu, défavorable aux actions et à la livre. Un non serait en revanche favorable à court terme.

Sur le front des statistiques, le marché  a pris connaissance à 10h30 les chiffres des ventes au détail d’août au Royaume-Uni, qui sont ressortis conformément aux attentes à 0,4%. Trois statistiques américaines animeront l’après-midi : les inscriptions hebdomadaires au chômage et les mises en chantier de logements d’août à 14h30, puis l’indice d’activité de la Fed de Philadelphie pour le mois de septembre à 16h00.

Du côté des valeurs, ArcelorMittal enregistre l'une des plus  fortes hausses du CAC 40 et s’adjuge 1,92% à 11,645 euros. Bank of America Merrill Lynch a relevé le titre du sidérurgiste de « neutre » à « achat ». Parmi les autres notes d’analystes, Credit Suisse a entamé la couverture de Faurecia (+3,42% à 27,035) et de Valeo (+2,44% à 94,45) à « surperformance » avec un objectif de 36 euros pour le premier et de 119 pour le second.

Les banques sont bien orientées. BNP Paribas engrange 0,97% à 54,34 euros, Crédit Agricole 1,50% à 12,155 et Société Générale 2,31% à 41,91.

Air France-KLM perd 1,14% à 8,185 euros. La compagnie aérienne devrait assurer 42% de ses vols en ce quatrième jour de grève des pilotes, contre 41% hier, a déclaré le PDG Alexandre de Juniac sur RMC.

L'action EDF grignote 0,57% à 25,555 euros. L’Union Européenne s’apprête à approuver la construction par la Grande-Bretagne d’une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point, un projet de 19 milliards d’euros confié au groupe français, rapporte Reuters en citant des sources proches du dossier.

Enfin, Suez Environnement cède 1,59% à 13,605 euros. Le groupe a finalisé le rachat de la participation de 24,14% détenue par Caixa Bank dans la compagnie des eaux espagnoles Agbar qu’il ne détient pas encore.

Sur le Forex, la paire euro/dollar est en légère hausse de 0,19% à 1,2883$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.