Séance marquée par l'attentisme en raison de la fermeture de Wall Street

La Bourse de Paris affiche un gain modéré dans un marché qui reste dans l’expectative de la décision monétaire de la BCE, jeudi.

Les Bourses européennes confirment leur rebond à mi-séance

Si les intervenants n’attendent pas d’annonces majeures cette semaine, la question n’est pas de savoir si, mais quand celles-ci interviendront au regard des risques pour la croissance de la zone euro que font peser le faible niveau de l’inflation et le dossier ukrainien. L’activité devrait s’étoffer à l’occasion de la réouverture de Wall Street ce mardi au lendemain de Labor Day, qui marque traditionnellement la fin de la période estivale.

A la mi-séance, le Cac 40 gagne 0,49% à 4 400,62 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien prend 0,28%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,87% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,68%. Le contrat future septembre sur indice Dow Jones s’inscrit en hausse de 0.21%.

Sur le plan macroéconomique, deux statistiques américaines sont programmées pour 16h00 : les dépenses de construction de juillet et l’indice ISM manufacturier d’août.

Les investisseurs restent très attentifs à l'évolution de la situation en Ukraine, où l'armée a été contrainte de se replier et d'abandonner l'aéroport de Louhansk, bastion des séparatistes pro-russes dans l'est du pays où Moscou se livre, selon le président Petro Porochenko, à "une agression directe et ouverte".

Du côté des valeurs, Vallourec avance de 4,31% à 35,78 euros et enregistre l'une des plus fortes hausses du SRD.

UBS a relevé sa recommandation sur la valeur de « neutre » à « achat ». 

Legrand (+4,25% à 43,88 euros) bénéficie quant à lui d’une note de Bank of America Merrill Lynch, passé à l’achat sur le titre de l’équipementier électrique avec un objectif de cours porté à 47,50 euros, contre 45 auparavant.

Parmi les autres notes d’analystes, Raymond James a ajouté l’Oréal (+1,1% à 128,20 euros) à sa liste de valeurs européennes favorites, tandis qu’Exane BNP Paribas a dégradé Valeo (-0,65% à 91,03) de
« neutre » à « sous-performance » et Faurecia (-1,71% à 25,31) de « surperformance » à « neutre ».

Enfin, Air France-KLM gagne 2,52% à 8,255 euros. La compagnie aérienne prévoit pour cette année une division par deux des pertes du moyen-courrier domestique par rapport à 2012, a déclaré son PDG Frédéric Gagey au Figaro.

Sur le marché des changes, l'euro reste stable à 1,3114 dollar.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.