Le durcissement des relations avec la Russie et le crash en Ukraine font chuter les places européennes

La Bourse de Paris revient à l’équilibre à mi-séance, après avoir ouvert en baisse ce matin.

Les marchés reviennent à l’équilibre sur fond de tension en Russie

L’ambiance générale est plombée par les tensions envers la Russie suite au crash de l’avion de la Malaysian Air Line qui intervient au lendemain de nouvelles sanctions contre Moscou.

A 12h30, le Cac 40 est à l’équilibre à 4.312,87 points dans un volume d’affaires d’un peu plus d’un milliard d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien perd 0,47%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,61% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,35%. Le RTS Index de la Bourse de Moscou recule de 2,24%. Le contrat future septembre sur indice S&P 500 est lui en hausse de 0,17%.

Cet après-midi aux Etats-Unis, seront dévoilés les indicateurs économiques avancés pour la période de juin à 16h ainsi que le niveau des comptes courants pour le mois de juillet. Du côté des valeurs General Motors publiera ses résultats avant l’ouverture de Wall Street.

Côté valeurs le secteur aérien Air France-KLM recule de 1,46% à 8,64 euros, Airbus Groupde 1% à 44,54 et Zodiac Aerospace de 2,04% à 22,62.

Le secteur du luxe est aussi atteint suite aux résultats de Hermès International qui baisse de 2%. La société a dégagé un chiffre d’affaires de 963,4 millions d’euros au deuxième trimestre, en progression de 5,8%, mais la croissance organique à taux de change constants a ralenti à 9,6%, contre 14,7% au premier trimestre.

Danone, stable à 56 euros a annoncé l’acquisition de 40% du capital de la holding du groupe kenyan Brookside, leader des produits laitiers en Afrique de l’Est.

Accor monte de 2,10%, le groupe hôtelier a enregistré une hausse de 1,3% de son chiffre d’affaires à 1,46 milliard d’euros au deuxième trimestre. Sur l’ensemble du premier semestre, les ventes ont reculé de 1,8% à 2,6 milliards.

L'action Alcatel-Lucent reprend 4 % suite à l’annonce du suédois Ericsson qui a publié un chiffre d’affaires et un résultat d’exploitation supérieurs aux attentes au titre du deuxième trimestre. Le numéro un mondial des équipements de réseaux a notamment bénéficié de la croissance de ses ventes au Moyen-Orient, en Chine, aux Etats-Unis et en Inde.

Rémy Cointreau monte de 4%. Le groupe de spiritueux a vu son chiffre d’affaires reculer de 18,5% à 214,8 millions d’euros au premier trimestre de son exercice 2014-2015. A taux de change constants, les ventes ont diminué de 5,7%, plombées par le nouveau recul du cognac en Chine.

Enfin, à mi-séance, l’Euro reste stable à 1.3530 dollar (-0.01%). L’or baisse de 0.51% à 1 310.10 dollars l’once et le Brent de 0,2% à 108.83 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.