Le CAC progresse grâce à Wall Street

La Bourse de Paris a fini en hausse lundi retrouvant son niveau de septembre 2008, dans un marché peu animé en raison de la fermeture des marchés anglo-saxons et après les résultats des élections européennes.

L'indice CAC 40 a pris 0,75 % à 4 526,93 points dans volume très faible, le DAX 1,28% à 9 892,82 points et Milan,  3,61% à 21 493,87 points.

La poussée des partis eurosceptiques aux élections européennes, notamment en France avec la nette victoire du Front National, qui ne devrait toutefois pas modifier la donne sur le plan institutionnel, n’a pas eu d’influence négative sur la tendance. Après les craintes qu’avaient suscité les sondages de la semaine dernière, le fait que les partis traditionnels conservent la majorité au sein du parlement européen, signe d’une continuité assurée de la gouvernance européenne, ont même donné des ailes aux marchés du vieux continent. 

De même, la victoire du milliardaire pro-occidental Petro Porochenko à la présidentielle en Ukraine est restée sans effet sur l’état d’esprit des opérateurs. Ces derniers, malgré le regain de tensions en Ukraine ce week-end, semblent avoir adopté une  attitude de « wait and see » alors que le nouveau président, sans majorité au parlement, devra reconstruire le pays dans un climat de guerre civile et de ce que certains observateurs qualifient de « retour à la guerre froide ».

Les propos accommodants du président de la BCE en matinée lors d'un forum sur la politique monétaire à Sintra au Portugal qui a affirmé que la BCE restait attentive au niveau des prix dans la zone euro a renforcé le sentiment haussier des opérateurs, ces derniers gardant en ligne de mire l’intervention probable de la banque centrale européenne début juin.

Dans ce contexte, avec un moral des consommateurs allemands qui, selon l’institut Gfk, est resté stable au mois de mai, les investisseurs européens ont fait fi de la fermeture des marchés anglo-saxons, pour le Memorial Day aux Etats-Unis et le May Bank Holiday en Grande-Bretagne.

Parmi les valeurs françaises, Soitec a bondi de 14,12% à 2,91 euros pour finir en tête du SBF 120 après la signature d'un accord de licence avec le Chinois Shanghai Simgui Technology.

Areva a pris 2,99% à 16,88 euros après l'annonce de son accord avec le Niger, afin de renouveler le contrat d'exploitation de deux mines d'uranium, en vigueur depuis des décennies.

Accor s’est adjugé 2,99% à 37,52 euros, profitant de l’offre qu’Intercontinental Hotels Group aurait reçu et refusé pour 7,4 milliards d’euros, selon la télévision Sky News.

Vallourec a gagné 2,06% à 39,37 euros suite à un nouveau contrat de fourniture de conduites sous-marines pour le projet pétrolier en eaux ultra-profondes TEN, situé au large du Ghana.

EuropaCorp a progressé de 4,05% à 4,88 euros après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 14,7% sur l'année à 213,1 millions d'euros, et de 68% sur le seul quatrième trimestre clos le 31 mars à 112,9 millions d'euros.

Enfin, Atos s’est envolé de 6,22% à 64,24 euros après le lancement de son offre publique d'achat sur le dernier constructeur informatique français, Bull. Le titre Bull a pris  21,95 % à 4,89 euros.

L’Euro a rebondi à 1,3644 Dollar. L’or est resté quasi inchangé à 1 292 ;77 dollars l’once et le Brent, échéance juillet 2014, a légèrement fléchi à 110,36 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.