Le CAC s’approche de son record de l’année

La Bourse de Paris a clôturé la semaine en hausse vendredi, tout près de son record annuel, soutenue par l'espoir d'un plan de relance en Chine et de mesures de soutien de la BCE.

L'indice CAC 40 a gagné 0,74 % à 4 411,26 points, dans un volume d'échanges de 2,7 milliards d’euros, le DAX 1,44 % à 9 587,19 points et le Footsie, 0,41 % à 6 615,58 points.

Après une ouverture en hausse, la bourse de Paris s’est inscrit en progression tout au long de la séance malgré un léger passage à vide en début d’après-midi pour finalement finir, avec l’aide de Wall Street, tout près de son record annuel de 4 419,13 points.

Faute de stimuli, les investisseurs se sont appuyés sur les déclarations du premier ministre chinois pour pousser la tendance plus en avant. Li Keqiang a indiqué vendredi que Pékin était prêt à soutenir l'économie chinoise avec tous les moyens à sa disposition.

Côté indicateur, en zone euro, l’Espagne, la France et l’Allemagne ont publié des chiffres concernant l’inflation. En Allemagne, l'inflation a continué sa baisse confirmant une hausse des prix toujours faible. En Espagne, les prix à la consommation se sont repliés de 0,2% en mars, pour la première fois depuis octobre 2009 et en France, les prix à la production de l'industrie ont diminué 0,1% en février après avoir déjà reculé de 0,6% en janvier. La faiblesse de l’inflation en zone euro, loin des objectifs de la banque centrale européenne et les propos de Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, jeudi, sur la possible création d’un programme d’assouplissement monétaire sous la forme de rachats d’actifs afin de contrer le risque de déflation, ont permis à l’indice phare de la bourse de Paris de revenir vers son plus haut de l’année. De fait, la prochaine réunion de la BCE jeudi prochain sera particulièrement suivie.

Toujours en zone euro, le moral des consommateurs qui a progressé plus que prévu en mars, grâce notamment à un optimisme important aux Pays-Bas et en Espagne selon des données publiées vendredi par la Commission européenne, a aussi soutenu la tendance.

Wall Street a terminé en légère hausse vendredi après la parution de chiffres jugés encourageants sur le moral et les revenus des ménages américains. Le Dow Jones a pris 0,36% à 16 323,06 points,  le S&P 500 0,46% à 1 857,62 points et le Nasdaq 0,11% à 4 155,76 points.

Danone s’est adjugé 0,46% à 52,15 EUR après que Barclays eut abaissé sa recommandation sur le titre de « pondération en ligne » à « sous-pondérer ».

Alstom a progressé de 0,78% à 19,40 EUR. Le titre avait plongé jeudi après des informations de presse affirmant que la justice américaine instruisait une affaire de corruption en Asie impliquant le groupe français.

Total a pris 0,29 % à 48,03 euros. La compagnie pétrolière française serait en négociations avec la russe Loukoïl en vue de la création d'une joint venture destinée à exploiter les immenses réserves de pétrole de schiste de Sibérie selon le Financial Times.

Direct Energie a bondi de 5,82 % à 8 euros après avoir publié un résultat net en hausse de 21% en 2013. La société a aussi annoncé prévoir une forte progression de sa rentabilité en 2014.

Edenred a augmenté de 2,78 % à 22,775 euros soutenu par la hausse du real brésilien.

Enfin, Lanson, après avoir perdu plus de 2 %  en séance, a abandonné 0,25 % à 40,50 euros après l’annonce d’ un résultat net en repli de 3,4% à 17 millions d'euros et d’ un résultat opérationnel de 39,33 millions, en baisse de 4,4%.

L’Euro a fini à 1,3752 Dollar au terme d’une journée volatile. L’or a fini quasiment inchangé à 1 295,30 dollars l’once. Le WTI, échéance mai 2014, a gagné quelques cents à 101,60 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.