Le CAC débute l’année dans le rouge

La Bourse de Paris rebondissait quelque peu ce matin après son fort repli hier dans une séance sans grand rendez-vous économique.

A mi-séance, l'indice CAC 40 prenait 0,45 % à 4 246,45 points, le DAX 30 0,19 % à 9 417,80 points et le FTSE 100, 0,09 % à 6 724 points.

Le marché parisien reprenait quelques couleurs ce matin après avoir subi jeudi, à l’instar des principales places financières de part et d’autre de l’Atlantique, ce que d’aucun qualifie de « trou d’air » en perdant 1,60 %. Les investisseurs présents ont pris quelques bénéfices et réalisé quelques ajustements de portefeuille avant la véritable rentrée qui aura lieu lundi avec le retour de la plupart des investisseurs.

De nombreux indicateurs macroéconomiques seront au menu des intervenants la semaine prochaine avec notamment aux Etats-Unis, les chiffres de l’emploi et la publication de nombreux résultats d’entreprises.

Aujourd’hui, le rebond du marché se déroule pratiquement dans le vide alors que la séance sera sevré d’indicateurs susceptibles de catalyser les velléités des investisseurs. Concrètement, en Espagne, le nombre de personnes inscrites au chômage en Espagne a enregistré une nette baisse en décembre mais reste à un niveau élevé, à 4,7 millions, a annoncé vendredi le ministère de l'Emploi. Toujours en Espagne, l’inflation s’est maintenu à 0,3 % sur un an en décembre et à 0,7 % en Italie. Enfin, les crédits au secteur privé en zone euro ont poursuivi leur repli en novembre, avec une baisse de 2,3% sur un an, après un recul de 2,2% en octobre et de 2% en septembre, selon la Banque centrale européenne.

Outre-Atlantique, les investisseurs suivront par ailleurs un discours du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke, qui interviendra après la clôture des marchés européens.

Parmi les valeurs françaises, nombres de titres qui avaient nettement reculé la veille, repartaient à la hausse ce matin. Société Générale prenait 0,30 % à 41,645 euros, Bnp Paris 0,27 % à 55,69 euros alors que Crédit Agricole restait sur une note négative en abandonnant 0,50 % à 9,198 euros.

D’autres poids lourds de la cote parisienne rebondissait ce matin. Sanofi prenait 0,84 % à 75,85 euros, Orange 1,04% à 8,818 euros, Saint Gobain 0,76 % à 39,24 euros et Total,  0,53% à 43,98 euros.

Les titres Renault et PSA Peugeot Citroën s’affichaient en nette hausse toujours soutenus par les chiffres du marché automobile français pour décembre. Le premier s’adjugeait 1,36 % à 58,97 euros et le second, 1,57 % à 9,83 euros.

Rémy Cointreau chutait de 2,13 % à 59,17 euros. Son directeur général Frédéric Pflanz a démissionné trois mois seulement après son accession à ce poste et a été remplacé à titre temporaire par le président du conseil d'administration François Hériard Dubreuil.

CNP Assurances restait à l’équilibre à 14,605 euros a près l’annonce de la fusion de Fongepar, détenue par l'assureur et Inter Expansion afin de créer un acteur majeur du marché de l’épargne salariale.

Enfin OL Groupe perdait 2,35 % à 2,08 euros alors que le groupe exprimait ses inquiétudes après le vote par le parlement de la taxe à 75 % sur les hauts revenus et qui vient d'être validée par le Conseil Constitutionnel.

L’Euro reculait à 1,3643 Dollar. L’or progressait à 1 232,77 dollars l’once et le Brent, échéance février 2014, se reprenait à 108,15 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.