Le CAC se maintient sur les 4200 points

La Bourse de Paris a clôturé en quasi équilibre mardi au terme d’une séance écourtée pour le réveillon de Noël.

L'indice CAC 40 a pris 0,07 % à 4 218,41 points dans un volume d'échange plus que faible, de 460 millions. Le DAX a progressé de 0,94 % à 9 488,82 points et le FTSE 100, 0,23 % à 6 694,17 points.

Après avoir ouvert en légère baisse, le marché parisien s’est hissé dans un premier temps en zone positive pour revenir à l’équilibre à mi-journée.

Les indicateurs publiés n’ont pas ému les investisseurs qui restent sur un mode optimiste depuis la dernière décision de la FED qui a très peu changé sa politique monétaire ultra accommodante. D’un côté, la dette publique de la France a baissé de 11,4 milliards d'euros au troisième trimestre à 92,7% du PIB et la consommation des ménages français en biens a rebondi de 1,4% en novembre. De l’autre, l’Insee a confirmé la baisse du PIB au 3éme trimestre de 0,1 % sous le double impact d’une chute des exportations et d’une baisse des investissements.

Le nouveau record de Wall Street la veille n’a pas vraiment suscité l’intérêt des investisseurs au-delà de la première partie de matinée alors que le CAC essayait d’accrocher les 4 300 points. Le Dow Jones et le S&P 500 ont continué sur leur lancée en s’affichant à 16 294,61 points et à 1 827,99 points.

En raison des fêtes de fin d’année et des résultats plutôt bons de nombreuses places boursières, de nombreux investisseurs ont décidé de réduire leurs activités. Une majorité d’observateurs note qu’un changement de tendance n’est pas pour l’instant pas à l’ordre du jour alors que les derniers indicateurs publiés aux Etats-Unis sont rassurants et que la FED a confirmé son soutien à l’économie et aux marchés.

Outre-Atlantique, Wall Street a poursuivi sa course au record hier jeudi après une bonne nouvelle sur le front de l’emploi. Selon le département du Travail, les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont repliées davantage que prévu aux Etats-Unis pour la semaine close le 21 décembre et ont enregistré leur plus forte baisse depuis la semaine du 17 novembre 2012.

Le Dow Jones a enregistré sa sixième séance consécutive de hausse et progressé de 0,75% à 16 479,88 points. Le S&P 500 a pris 0,47% à 1 842,02 points et le Nasdaq, 0,28% à 4 167,18 points, un niveau plus atteint depuis 2000.

Du côté des valeurs françaises, Publicis s’adjugeait 0,77 % à 65,06 euros. Le groupe a cédé sa participation de 49 % dans Régie 1, la régie publicitaire d'Europe 1, au groupe Lagardère. Dans la foulée, Lagardère a reculé de 1,01% à 26,42.

Canal+ s’est replié de 0,98% à 6,04 euros, après l'annulation par le Conseil d'Etat de l'autorisation de son rachat de Direct 8 et Direct Star.

Eurazeo s’est adjugé 0,32% à 57,18 euros après l’annonce de l'acquisition par sa filiale Elis, spécialiste de la blanchisserie industrielle, du numéro un brésilien du secteur, Atmosfera.

Enfin, Derichebourg a pris de 3,72% à 2,29 euros, après la finalisation de la cession de sa filiale de services aéroportuaires Servisair à Swissport.

L’Euro a terminé jeudi à 1,3691 Dollar, l’or a 1 210,68 dollars l’once et le WTI, échéance février 2014, à 99,67 dollars le baril.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.