Les révisions de chiffre d'affaires et bénéfice demeurent négatives en Europe

Les révisions de bénéfice demeurent négatives, comme l'indiquent les communications d'hier de STMicrelectonics, Orange, mais aussi Essilor ou Caterpilar aux USA.

L'interprétation de M. Poutier :
Les derniers messages envoyés par les entreprises sur la marche de leurs affaires, sont souvent négatifs. Que ce soit au sujet du volume, des ventes et des perspectives de résultat, on est clairement, et toujours, dans une logique baissière sur les anticipations (Danone, LVMH, ORANGE, STMICROELECTRONICS, Safran, Essilor, et les 'profits warnings' de  Nexans ou UBISOFT).

A ce stade d'une phase de reprise cyclique, on devrait assister à des révisions en hausse...

Conséquences pour les marchés :
Négatives pour les actions.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.