Indices

Cotations et pondération

Comment les cours sont-ils déterminés ?

Les indices peuvent être classés selon la méthode utilisée pour déterminer leur cours. Les différentes méthodes sont expliquées ci-dessous :

 

Indices pondérés sur le cours des actions

Le cours de chaque action qui compose l’indice est le seul facteur qui détermine la valeur de l’indice. La valeur totale de l’indice est calculée en ajoutant le cours de chaque action de l’indice ; on divise ensuite le chiffre obtenu par le nombre total d’actions. Les actions les mieux cotées ont donc plus de poids et influent de manière plus importante sur la performance de l’indice.

Le Dow Jones Industrial Average est un exemple d’indice pondéré.

Indices pondérés par la capitalisation

Le cours de chaque action composant l’indice est pondéré selon sa capitalisation sur le marché ; les sociétés les plus importantes ont donc un pourcentage de pondération plus important. La valeur totale de l’indice est calculée en ajoutant les capitalisations boursières de chaque action et en les divisant par le nombre total d’actions. Ceci signifie que les secteurs dans lesquels il existe de très grandes compagnies, tels que les secteurs miniers et bancaires, ont une grosse influence sur les indices boursiers de leur pays.

Le FTSE 100 est un exemple d’indice pondéré sur la capitalisation.

Les indices composites

Un certain nombre d’actifs, indices et autres variables sont regroupés et standardisés, afin de donner une évaluation statistique de la performance générale d’un marché ou d’un secteur dans le temps. Ils représentent une référence utile par rapport à laquelle on peut mesurer le portefeuille d’un investisseur. Les indices composites peuvent être soit pondérés par le cours des actions, soit pondérés par la capitalisation : le terme « composite » fait simplement référence à la manière dont le contenu est fourni.

Le NASDAQ Composite est un exemple d’indice composite.

 

Quel est l’impact des dividendes sur les cours des indices ?

Les paiements de dividendes des actions composant un indice provoquent généralement la chute du cours de cet indice. Ceci est dû au fait que la valeur d’une action a tendance à chuter à la date ex-dividende, à hauteur du montant du dividende déclaré.

Si vous détenez des positions futures sur un indice, tout dividende attendu et tout paiement d’intérêt seront compris dans le prix du contrat : vous ne serez donc pas affectés par une chute du cours de l’indice.

Si vous avez une position longue avec un CFD sur un indice qui cote une société offrant un dividende, vous recevrez également le dividende, tout comme les actionnaires de la société. Donc tant que vous détenez votre position longue en fin de jour ouvré, à la veille de la date de détachement du dividende, vous ne devriez pas voir d’impact négatif. Le versement du dividende devrait compenser toute perte causée par la chute du cours de l’indice. Par contre, si vous avez une position courte ouverte à ce moment-là, vous devrez payer le dividende.