GBP/USD : crash éclair

Un algoritme reflète toujours la qualité de son programmeur.

bg_gbpusd_618359

La nuit dernière la livre sterling a subi un crash éclair, probablement dû à un algorithme de trading basé sur un flux d’actualité. Il semble clair désormais que l’information ayant causé ce crash était un article du Financial Times dans lequel le président français François Hollande affirmait que l’EU devait faire preuve de fermeté dans les négociations face au Royaume-Uni. Ses mots envers le Royaume-Uni peuvent être interprétés comme un avertissement pour les autres pays qui envisagent de quitter l’UE. La paire GBP/USD a décroché brutalement à 1,26, ce qui a ensuite engendré des algorithmes basés sur ce moment. Par conséquent, le GBP/USD a chuté à 1,1847 (source : Bloomberg) : un mouvement d’une ampleur similaire à celui suivant le vote du Brexit. La réaction du marché suite à cela n’a pourtant pas montré que c’était un mouvement à long terme. La paire a rebondi après quelques minutes pour atteindre une valeur entre 1,24 et 1,25 dollar.

Deux éléments doivent être soulignés

Premièrement, un algorithme reflète toujours la qualité de son programmeur. L’algorithme basé sur un flux d’actualité a donné le coup de départ, mais les dégâts les plus importants se sont produits à cause des algorithmes qui ont suivi. Lors d’un horaire à volume de trading normalement faible, les ordres à la chaine ont été déclenchés. Les programmeurs n’ont pas fait leur travail.

Deuxièmement, les événements de cette nuit nous montrent que le niveau autour de 1,20 pourrait devenir le prochain niveau de support. Les gros titres de Paris n’étaient pas vraiment surprenants. Nous savons depuis longtemps déjà que l’UE veut faire preuve de fermeté, en particulier depuis que le Premier ministre britannique Theresa May a rejeté l’accord de libre circulation des personnes. Les niveaux de support à l’achat à 1,20 sont désormais un nouveau minimum. Le marché pourrait toujours réagir nerveusement à tout nouvelle information politique liée au Brexit dans les prochaines semaines et tester de nouveau le niveau de 1,20 dollar par GBP. 

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.